Farandole

Brins de laine, morceaux de tissus et rubans divers

13 juin 2006

Infidélités

En ce moment, je traverse à nouveau une de ces passes où mes aiguilles à tricoter ne m'attirent pas.
Au début, j'ai cru que le délaissement auquel je les soumettais n'était qu'une conséquence d'un emploi du temps surchargé et d'une fatigue exponentiellement marquée. Mais le rythme se calme enfin un peu au bureau, j'ai l'impression d'avoir un peu moins constamment la tête sous l'eau, et pourtant, l'envie de tricoter ne revient pas.

En fait, je pense que le responsable de cette situation peu commune s'appelle Grain de Café. Voyez-vous, les débuts ont été difficiles : trop fatiguée pour faire les choses correctement, je m'y suis reprise à trois ou quatre fois pour essayer de monter la bordure en dentelle du bas du gilet, avant de m'avouer vaincue et de décider qu'il valait sans doute mieux pour ma santé mentale que je commence par une manche. L'air de rien, si je devais encore me tromper dans mes jetés et autres surjets doubles, çà ne me faisait que 40 mailles à remonter, contre 150 pour le corps... Au bout de la 5e reprise, c'est le genre de détails auxquels on prête attention !
Mais j'ai encore commis une erreur de taille : j'ai décidé de suivre les isntructions du gilet, et de tricoter mes manches en rond, sur des double-pointes. Or, vous vous en souviendrez peut-être, les double-pointes, a priori, c'est pas trop mon truc... Je me suis dit que c'était peut-être parce que c'étaient des chaussettes auxquelles je m'étais essayées, et qu'avec un fil plus gros (et donc, des aiguilles plus grosses), çà se passerait peut-être mieux... Le verdict est sans appel : j'avais tort. C'est toujours le même purgatoire.
Conséquence : Grain de Café n'avance pas, alors que j'aime vraiment ce modèle, et que j'avais prévu de l'emporter dans mes valises pour le mariage de mon frère, le 15 juillet. Bref, çà ne m'arrange pas vraiment. Mais je me dis que çà ne sert à rien de forcer, quand l'envie reviendra, elle saura se manifester ! ;-)

Du coup, entre deux coups de pinceau dans notre nouvel appartement (oui oui, çà avance, tout doucement), je me suis enfin décidée à renouer avec ma machine à coudre.
L'idée était d'avancer de commencer sur le sac de ma Bag Pal, mais je me suis vite rendue compte que le modèle que j'avais choisi n'allait pas coller. Oh ! je continue à penser que c'était le modèle idéal, mais en me penchant plus en détail sur la question, je me suis rendue compte que les explications étaient trop confuses pour que la néophyte que je suis puisse espérer s'y retrouver. Je vais donc partir sur un modèle plus simple, mais dont j'espère qu'il sera tout autant susceptible de plaire à sa destinataire... dès que j'aurai remis la main sur mon patron !!
patron NewLook n°6244En attendant, et pour ne pas faire d'un dimanche après-midi en célibataire un rendez-vous manqué, je me suis lancée dans la réalisation d'une jupe (tirée de ), puis, quand je me suis à nouveau trouvée bloquée, cette fois par manque d'élastique en 5 cm de large pour la ceinture, j'ai mis Blandine sur le métier. Blandine. Le patron de chez Citronille que j'avais acheté "au cas où"... D'ailleurs, j'ai eu raison de me montrer prévoyante, puisque mon frère m'a confirmé samedi soir que c'était bien une petite nièce qu'ils me préparaient, sa (presque-) femme et lui ! :-) Du coup, puisque la petite princesse est sensée montrer le bout de son nez en octobre, mes pelotes "circéennes" vont également pouvoir être mises à contribution, avec la confection d'un poncho... Enfin, quand l'envie de tricoter me sera revenue ! :-/ Et même si Blandine Ière (qui a bien avancé, mais n'est pas encore terminée : la débutante que je suis n'est pas très rapide, veuillez m'en excuser !) n'est pas destinée à ma première nièce, j'attends déjà avec impatience de pouvoir travailler pour elle. En espérant que sa Maman, que je connais finalement peu, du fait des distances qui nous séparent depuis qu'elle est entrée dans la vie de mon frère n'y verra pas de mal : je ne voudrais pas qu'elle ait l'impression que je cherche à lui "voler" sa fille ! :-/

Posté par _noa_ à 14:59 - Tissus et rubans - Commentaires [10] - Permalien [#]

Commentaires

  • courage

    allez, tout fini toujours par s'arranger et l'envie de tricoter, c'est fait de hauts et de bas, mais c'est toujours là...

    Posté par gélinotte , le 13 juin 2006 à 16:16
  • tricoter doit rester un plaisir, donc tu as raison de mettre ça de côté si ça ne te tente pas pour le moment.
    sinon pour les manches à tricoter en rond, tu peux aussi tenter sur des aiguilles circulaires. ça veut dire que tu dois un peu "plier" le fil souple de l'aiguille pour que l'ensemble soit à la bonne longueur, mais c'est une solution.

    Posté par melanie , le 13 juin 2006 à 16:43
  • Pour Grain de Café j'ai tout tricoté sur des aiguilles droites ! Je viens de passer l'assemblage corps et bras et j'ai quand même préféré la circulaire beaucoup plus souple et moins lourde (parce qu'en bambou !) que mes aiguilles droites en allu ! Mais ne te prends pas la tête, tu trouveras autre chose à te mettre pour le mariage et ça s'trouve ce sera cette jolie jupe ou Blandine ! Hé hé ! J'ai hâte de voir ça !

    Posté par thalie , le 13 juin 2006 à 17:48
  • Moi aussi j'ai connu une vraie crise de vocation après Grain de Café (qui va d'ailleurs retourner en pelotes !) mais finalement après une (courte) période d'interruption, le plaisir est revenu intacte.
    J'ai hâte de voir tes jolies réalisations en couture
    Bises e Californie

    Posté par claire , le 13 juin 2006 à 18:31
  • il ne faut aps que le tricot deveinne une corvée alors prend un peu de recul, ne culpabilise pas et ça ira!!!
    bon courage!!

    Posté par peggy , le 13 juin 2006 à 18:53
  • Tu n'es pas la seule. Mon "Mouton noir" est confiné dans sa bergerie depuis plusieurs mois et je n'ai pas le courage/l'envie de le reprendre. Je n'ose pas non plus me lancer dans d'autres travaux car je sais que mon homme, à qui le MN est destiné, va me remonter les bretelles.... Zut !

    Posté par mariebruxelles , le 13 juin 2006 à 21:53
  • OUh la la tu en fais des choses toi ! Je suis vraiment un petite joueuse...
    Cet hiver j'ai découvert le tricot. A mon niveau. Genre "écharpes pour tous" . Mais avec les beaux jours, je n'ai plus eu envie de tricoter, trop chaud pour manier de la laine, trop beau pour penser à l'hiver...

    Posté par Loreal , le 14 juin 2006 à 13:09
  • coucou! je débarque sur ton blog, il y en a des jolies choses! je reviendrai promis!

    Posté par flow , le 15 juin 2006 à 22:33
  • Dis donc, tu butines, tu bourdonne d'idées et d'envies, mais tu n'avance dans rien. Je connais ça, à force de rêver...
    Mais bon, les travaux d'aiguilles, de nos jours, c'est un loisir, pas une obligation. Tu trouvera bien un projet qui te tentes.

    Posté par magou17 , le 16 juin 2006 à 18:46
  • je connais ça aussi.Une petite baisse de régime....pour mieux revenir plus tard

    Posté par batilou , le 18 juin 2006 à 18:17

Poster un commentaire